Quels travaux sont concernés par le dispositif ?

  • les travaux de réhabilitation des parties communes : réseaux (eau, gaz et électricité), consolidation des murs et des planchers, toiture, ravalement avec reprise de structures, ascenseurs, sécurisation, etc.
  • les travaux d'amélioration du confort des logements : remplacement des installations sanitaires, mise aux normes de l'électricité, ventilation, regroupement de lots, etc.

L'OPAH intervient plus particulièrement pour certains travaux qui peuvent donner droit à des aides renforcées :

  • les travaux d'économie d'énergie : chauffage, fenêtres avec double vitrage, ravalement avec isolation thermique par l'extérieur, isolation des combles,
  • l'autonomie des personnes âgées ou handicapées : travaux destinés à favoriser le maintien à domicile comme le remplacement d'une baignoire par une douche,
  • la lutte contre les termites qui sont très présents dans le secteur des Epinettes,
  • la résorption de l'habitat indigne : travaux de levée d'insalubrité ou de péril, mise hors accessibilité du plomb dans les peintures, etc.

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment et le suivi par un maître d'œuvre est conseillé. Il est obligatoire dans certains cas, notamment en cas de travaux supérieurs à 100 000 € hors taxe.

Par ailleurs, les travaux ne doivent pas être commencés avant le dépôt des demandes de subventions auprès des organismes-financeurs.

Sont exclus les petits travaux d'entretien ou de décoration, ainsi que les travaux assimilables à de la construction neuve ou à de l'agrandissement.