dsc 3213 0

Pour se construire, les villes ont suivi le principe de l’étalement urbain. Aujourd’hui, cet étalement semble atteindre ses limites. Nos efforts se concentrent de plus en plus vers le tissu urbain existant et la nécessité de densifier les villes se fait ressentir. La ville doit d’abord se renouveler sur elle-même en utilisant le potentiel existant avant de consommer de nouveaux espaces en utilisant le potentiel existant. La stratégie urbanistique envisagée est d’élever les immeubles existants. La surélévation est alors une solution pour répondre à cette pénurie de logement et aussi un moyen d’intégrer la notion de rénovation thermique des bâtiments anciens.

Pourquoi surélever les bâtiments ?

La question du logement et de la recherche de surfaces habitables est un enjeu majeur dans les grandes villes denses comme Paris. Les contraintes en milieu urbain -étroitesse des terrains, prix du mètre carré de la surface habitable, valeur du bâti existant- nous amènent à trouver de nouveaux fonciers atypiques.

Surélever les immeubles permet

  • d’augmenter la surface habitable sans modifier l’emprise au sol.
  • de lutter contre l’étalement urbain et ses effets néfastes sur le transport, la pollution et l’extension du territoire.
  • de confronter le bâti ancien aux pratiques modernes notamment sur la question de l’efficacité énergétique (solution solaire thermique, photovoltaïque, récupérateur d’eau de pluie, végétalisation …).
    image surelevation

Les points clés d’une surélévation réussie

Le procédé de surélévation croise différents paramètres : droit de l’urbanisme, réglementation sécurité et accessibilité, ingénierie structurel, droit de la copropriété …

  • Il faut voir la faisabilité de l’extension envisagée sur le bâtiment en question : étudier le droit de l’urbanisme et les règlementations sécurité et accessibilité.
  • Il faut envisager une étude structurelle du bâtiment pour vérifier que la construction existante va pouvoir supporter la surélévation et la nouvelle toiture. Il faut définir à la fois une solution technique, structurelle et architecturale appropriée.
  • Il faut choisir une méthode de réalisation pour l’extension.